Journée mondiale de l’environnement le 5 Juin

Journée mondiale de l’environnement

 

Promulguée par le PNUE (Programme des Nations Unies pour l’Environnement), la journée internationale de l’environnement, est devenue une plate-forme mondiale de sensibilisation du public, largement célébrée dans plus de 100 pays depuis 1974.

 

Cette journée, fêtée le 5 juin, soulève chaque année les questions essentielles de la protection de l’environnement et ses conséquences sur la qualité de vie des populations et la survie de notre planète. Chaque année, elle aborde un thème différent, celui de 2017 étant « rapprocher les gens de la nature ».

 

Un des principaux buts de cette journée est de donner aux actions individuelles une puissance collective générant un impact positif sur la planète.

 

 

Dans le cadre de la préservation de l’environnement, et de la journée internationale de l’environnement le 5 Juin, il semble utile de rappeler que depuis le 1er juillet 2016 il est, selon le Décret n° 2016-288 du 10 mars 2016 article 3, obligatoire de trier ses déchets de papiers de bureau, sous certaines conditions.

 

De quel type de déchets s’agit-il ?

 

Selon l’article D543-285 du Code de l’environnement, sont considérés comme « Déchets de papiers de bureau« , les déchets de papiers suivants :

 

  • les imprimés papiers ;
  • des livres ;
  • les publications de presse ;
  • les articles de papeterie façonnés ;
  • les enveloppes et les pochettes postales ;
  • les papiers à usage graphique.

 

Toute implantation produisant ce type de déchets est tenue de les trier et de les valoriser, sauf celles produisant moins de 1100 litres de déchets par semaine collectés par le service public.

Qui doit trier ? À partir de quand ?

 

Selon l’article D543-286 du code de l’environnement :

 

  • Pour les administrations et établissements publics de l’État :

 

Entrée en vigueur le 1er Juillet 2016 pour tout ces types d’établissements ayant un effectif regroupant au moins 20 personnes.

 

  • Pour les autres entités (artisan, commerçant, profession libérale, professeur, profession de l’information, des arts et des spectacles, ingénieur et cadre technique…) :

 

Entrée en vigueur le 1er Juillet 2016 pour ces entités ayant un effectif d’au moins 100 personnes.

Le 1er Janvier 2017 pour ceux regroupant au moins 50 personnes.

Et enfin, le 1er Janvier 2018 pour ceux dont l’effectif est d’au moins 20 personnes.

 

  • Pour les entités regroupant moins de 20 personnes, cette obligation de tri sélectif et de recyclage ne s’applique pas.

 

Dans le cas où plusieurs producteurs ou détenteurs de déchets de papiers de bureau sont installés sur une même implantation et sont desservis par le même prestataire de gestion des déchets de papiers de bureau, le nombre de personnes s’entend comme le total des personnes regroupées sur cette implantation au titre des différents producteurs et détenteurs de déchets.

 

 

Tout le monde peut s’impliquer dans la protection de l’environnement au travail

 

Pour l’environnement et le bien de la planète, des comportements, souvent très simples peuvent être entrepris par le plus grand nombre afin de limiter les problèmes environnementaux et notamment celui de la surconsommation d’énergie.

Par exemple au bureau, si vous avez trop froid, pourquoi ne pas mettre un pull plus épais tout simplement au lieu d’augmenter le chauffage? Cette action simple peut réaliser de grosses économies !

 

Voici donc une liste de quelques actions simples à réaliser sur votre lieu de travail pour protéger l’environnement et faire des économies non négligeables :

 

1 – Éteindre les lumières et vos ordinateurs. En effet, laisser son ordinateur allumé ou en veille représente une perte allant de 20 à 40% d’énergie en comparaison d’un ordinateur en marche sur une journée de travail.

 

2 – Favoriser les impressions en noir et blanc et récupérer les cartouches d’encres pour le recyclage de ces dernières. Les impressions recto-verso peuvent également être un bon moyen faire des économies.

 

3 – Diminuer le gaspillage d’eau en adoptant des gestes simples. Ne laissez pas les robinets ouverts et assurez vous qu’il n’y a pas de fuite d’eau dans votre lieu de travail.

 

4 – Utilisez un moteur de recherche respectueux de l’environnement. Les moteurs de recherche classiques sont de grands consommateurs d’énergie. À la place de ces derniers, utilisez un moteur de recherche dit « vert » permet par exemple de participer à la reforestation (Ecosia).

 

5 – Enfin, une des actions les plus simples à effectuer mais bien souvent négligée en entreprise, respecter les consignes de tri des déchets ! En effet, recycler une tonne de papier représente une économie de 2,5 tonnes de bois! Et par ailleurs, une économie d’achat de fournitures pour l’entreprise.

 

À vous de jouer !